Les États-Unis et le Sénégal signent un compact de la Millennium Challenge Corporation axé sur l’énergie

Translated:
4 minutes read time
U.S. Secretary of State Michael R. Pompeo and Senegalese Prime Minister Mahammed Boun Abdallah Dionne attend the Millennium Challenge Cooperation (MCC) Signing Ceremony at the U.S. Department of State in Washington, D.C. on December 10, 2018
Le secrétaire d’État des États-Unis Michael R. Pompeo et le Premier ministre du Sénégal Mahammed Boun Abdallah Dionne participent à la cérémonie de signature de la Millennium Challenge Corporation (MCC) au département d’État des États-Unis, à Washington,

Les États-Unis et le Sénégal signent un compact de la Millennium Challenge Corporation axé sur l’énergie

Le 10 décembre, le secrétaire d’État des États-Unis Michael R. Pompeo a accueilli le Premier ministre sénégalais Mahammed Boun Abdallah Dionne au département d’État pour la signature d’un compact de la Millennium Challenge Corporation (MCC).

Lors de la cérémonie de signature, le responsable des opérations de la MCC et chef de l’agence, Jonathan Nash, a indiqué que « le compact de la MCC est conçu pour catalyser les investissements du secteur privé, encourager la croissance économique et réduire la pauvreté en améliorant le secteur énergétique du Sénégal, en réduisant les coûts et en élargissant l’accès à l’électricité ».

La MCC et le gouvernement sénégalais ont développé le compact de manière à renforcer le secteur de l’électricité et à satisfaire la demande croissante en électricité fiable dans l’une des économies qui connaît la plus forte croissance en Afrique, qui est également un partenaire stratégique important des États-Unis en Afrique de l’Ouest. Le compact est conçu de manière à accroître l’accès à l’électricité et sa fiabilité, à soutenir la croissance économique et à réduire la pauvreté.

MCC COO and Head of Agency Jonathan Nash and Senegalese Minister of Economy, Finance and Planning Amadou Ba shake hands during the ceremony to mark the signing of the MCC Senegal Power Compact at the State Department.

Le responsable des opérations de la MCC et chef de l’agence, Jonathan Nash, et le ministre sénégalais de l’Économie, des Finances et la Planification, Amadou Ba, se serrent la main lors de la cérémonie marquant la signature du compact de la MCC pour l’énergie au Sénégal, au département d’État.

Le secrétaire Pompeo a souligné que « les États-Unis sont engagés en faveur de la stimulation de la croissance économique en Afrique par le biais de partenariats tels que celui-ci. Les grands efforts entrepris par le Sénégal pour répondre aux critères stricts d’éligibilité de la MCC sont récompensés par le rare octroi d’un deuxième compact de la MCC. Les partenariats américains, vus sous l’angle de projets d’assistance tels que celui-ci, font partie intégrante de notre diplomatie ».

Le compact pour l’énergie au Sénégal devrait profiter à plus de 12 millions de personnes et compte trois projets :

Le projet de modernisation et le renforcement du réseau de transmission de la Sénélec vise à renforcer et à accroître la fiabilité du réseau de transmission de haute tension dans Dakar, la capitale, et dans ses environs, ainsi qu’à améliorer les prestations de services dans tout le pays. Le compact soutient le service public de la Sénélec, en réduisant ses coûts de production, en facilitant les investissements du secteur privé dans le domaine de la génération d’électricité et en accroissant la fiabilité de l’électricité pour les consommateurs.

Le projet d’accroissement de l’accès à l’électricité dans les zones rurales et péri-urbaines cherche à élargir et à renforcer le réseau électrique dans certaines zones rurales et péri-urbaines des régions du sud et du centre du Sénégal dont le potentiel économique est élevé mais les taux de connexions sont faibles. Le projet aidera également les résidents et les entreprises à se connecter au réseau électrique et à accéder aux équipements électriques.

Le projet de développement des capacités et d’instauration d’un environnement propice se concentrera sur le renforcement du cadre juridique, des politiques et de la réglementation qui gouvernent le secteur de l’énergie au Sénégal ainsi que des institutions responsables de leur mise en œuvre pour soutenir les progrès économiques sur le long terme.